La Banque mondiale appuie l’autonomisation économique et financière des femmes au Maroc

0
120

 Une initiative innovante mettant en lien nouvelles technologies et jeunes au profit des femmes en recherche d’opportunités économiques

Casablanca, le 18 mars 2017 – L’emploi féminin dans la région Moyen Orient Afrique du Nord continue de représenter un défi pour le décollage économique des pays et l’autonomisation financière des femmes. Au Maroc, seules 24% de la population féminine sont actives dans le marché de l’emploi en raison de facteurs sociaux, culturels mais aussi conjoncturels. Dans le cadre de ses efforts en faveur du renforcement du rôle de la femme dans les économies de la région, la Banque mondiale organise ce samedi au Maroc l’initiative « EmpowerHer » Hackathon*.

Il s’agit d’un programme d’aide au renforcement du pouvoir économique et financier de femmes issues des régions défavorisées à travers le développement d’applications mobiles leur permettant de pallier à certaines contraintes, comme l’obtention d’informations et conseils pour lancer leurs activités ou encore la commercialisation des produits de leurs régions. L’atelier de lancement, tenu au Technopark de Casablanca le 24 février 2017, a rassemblé des experts des technologies de l’information, des étudiants et des associations de femmes. Les échanges entre les différentes parties prenantes a permis de développer des idées de solutions technologiques pour aider à pallier aux freins à l’emploi auxquels ces femmes font face.

« Le Maroc regorge de jeunes talents à fort potentiel qui ne demandent qu’à mettre à profit leur énergie et leur créativité, et de l’autre côté des femmes au dynamisme remarquable qui ont des solutions pratiques pour améliorer leurs conditions de vie » a déclaré Marie Françoise Marie-Nellydirectrice des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb. « Nous sommes heureux de permettre à ces deux composantes essentielles de la société de nouer des partenariats productifs et de démontrer l’utilité des nouvelles technologies dans l’inclusion sociale et économique des populations défavorisées. »

Tenu en présence de Fatema Marouane, Ministre de l’Artisanat, de l’Economie Sociale et Solidaire, l’atelier a été organisé sous la forme d’un concours récompensant la solution technologique qui répondait le plus aux critères de sélection. L’événement a été couronné par la remise de prix aux 3 équipes finalistes ayant mis au point des prototypes novateurs. La solution proposée par l’équipe gagnante répond aux problèmes de formation et de développement de compétences des femmes à travers la diffusion de contenu pédagogique, tels que des vidéos de coaching ou des conseils d’experts. Les deuxième et troisième prix ont été attribués à des applications Web et mobiles visant à développer des boutiques de “e-commerce” 2D et 3D permettant aux associations de femmes d’exposer et de commercialiser leurs produits. Les prochaines étapes consisteront en l’accompagnement des équipes gagnantes grâce à des partenariats avec le secteur public et privé pour développer davantage les prototypes et s’assurer que les solutions seront acheminées vers les femmes.

L’atelier s’est tenu en présence de plusieurs associations travaillant sur les questions de l’insertion socio-économique des femmes dans différentes régions du Royaume. Des représentants du secteur privé et public, dont le Ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique et le ministère  de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, étaient également présents pour apporter leur pierre à l’édifice.

—————————————————

*Le « Hackathon » est un forum pour la résolution collaborative de défis sociaux ou autres en s’appuyant sur la créativité et les connaissances de bénévoles de différentes disciplines pour répondre à ces défis grâce à des solutions technologiques. 

LEAVE A REPLY